J'aime bien l'idée que notre mort est déjà décidée, que c'est écrit. Une nuit, j'ai rêvé de ma tombe... pas cool hein !? Flippant même ! Sur la pierre tombale était inscrit "1977-2048"... Pas sûr que je sois très serein en 2048... Je pense - peut-être naïvement - que "la Mort" (ou la Vie ?) nous montre du doigt à un certain moment et nous murmure : "maintenant, tu es prévenu..."

camion_pompier.jpg

Samedi n'était pas le dernier jour de mon voisin, "le vieil extrémiste". "La Mort" en avait décidé autrement. Jeudi, il est tombé dans son couloir en voulant ramasser un billet de 50€ tombé de sa liasse (2 000€ après compte). Il n'a pas pu se relever. Il n'a ni ami, ni famille, sa seule visite est la femme de ménage le lundi matin, et les commerciaux assoiffés de personnes âgées. Il n'avait pas fermé depuis 2 jours la fenêtre de sa cuisine, ce qui a alerté la voisine encore plus âgée. J'ai escaladé la fenêtre, je l'ai trouvé allongé au sol dans une marre de pisse, il ne bougeait pas mais avait l'air en forme (il avait peur que je lui pique son p'tain de fric...). Une ambulance est venu le chercher... ce n'était pas son jour... mais il est prévenu.
Le 9 juin 1997, j'ai percuté un camion en pleine face à 110km/h, ce n'était pas mon jour... je suis prévenu. Depuis, les 9 juin, je fête la vie... et les autres jours aussi.

destination_finale_4.jpg

Bref, tout ça pour trouver une excuse au fait que je suis allé voir avec ma douce "Destination Finale 4 version 3D" lundi soir au CGR d'Angoulême. Arfff, quelle mauvaise idée d'avoir mangé quelque minutes avant la séance. Ce film m'a retourné le bide ! 3D ou pas, les scènes sont gores au possible. "Interdit au moins de 12ans" !? Quel gamin de 12ans peut apprécier un spectacle pareil !? Beaucoup, beaucoup trop trash !

Edit du 06/09/2009 : Des nouvelles du voisin par la pseudo famille venue chercher des affaires : le vieux a fait une pneumonie... rester 2 jours allongé sur du carrelage froid et humide n'aide pas. Il va sortir de l'hôpital rapidement puis être accueilli dans une "maison de repos"... et c'est tout aussi rapidement qu'il sentira un souffle froid lui parcourir le dos et entendra murmurer "Jean, je t'avais prévenu... c'est le moment !"